mardi 11 mars 2008

J'ai croisé Céline et Bukowski

Pendant les vacances de février, alors que j'étais en train de me paumer dans paris, jsuis tombé sur un mec posé en plein soleil . Il faisait quoi? Il faisait rien. J'ai pu prendre mille photos, il bougeait presque pas, ne regardait personne en particulier, il avait l'air d'être presqu' invisible tellement personne n'en avait rien à foutre, alors qu'il était bien le seul malin à profiter d'une éclaircie entre les immeubles du marais.

J'me suis mis à le prendre en photo tellement j'ai été frappé par sa gueule...c'était Céline. à une goutte d'eau prés. En plus jeune, et en pas mort. Mais c'était exactement lui. -------------------------non?
lui là
il ressemble
étrangement
beaucoup

à lui
non?

Et Buk, dans tout ça?
Il se trouve que dans l'un de ses derniers livres, son personnage principal, un détective privé minable en fin de parcours, passe 200 pages à rechercher Céline, normalement mort depuis un bon bail. Et ce, sous l'ordre de Lady Death qui passe son temps à lui téléphoner. Il boit beaucoup, comme tout le monde, dans le monde de bukowski, et arrive à croiser l'écrivain qui a échappé à la mort toute sa vie.
'fin bref, tout un bordel, ce livre.Le titre, c'est Pulp.
Et sous ce soleil radieux de février, jme suis retrouvé à cotoyer mes deux écrivains préférés en photographiant un gros branleur.
Ouai, ouai, ouai.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

hahaha c vrai qu'avec bukowski l'alcoolisme semble faire des ravages!
ok pour la coupe de cheveux sinon le reste, c'est le même rapport qu'entre anne sophie et dujardin...

Maxence a dit…

Bordel de merde mais oui mec! Le connard il est toujours vie!

 
Free counter and web stats