dimanche 15 mars 2009

alainbé


L'anecdote pourrie:
aprés mon repas du midi, donc, vers 14h, je fume une clope, et je tousse,
et j'me dis "putain, faudrais que j'arrête de fumer",
et là, jpense à Bashung, avec son cancer, son chapeau et ses lunettes.
Et j'm'ajoute, comme ça, "si Bashung il meurt, bah, j'arrête de fumer", parce que j'me dit, bon quand même, bashung, pourquoi il mourrirait, quand même.
Et là, 20H30, bam.

4 commentaires:

enitsuj a dit…

bon bah tu sais ce qu il te reste à faire... :) !

deuhmainpeutaitr a dit…

c'est mort... hier soir, vers 22h 22h30, bam...

delphine a dit…

après avoir fini le paquet, c'est ça?

Ada a dit…

Depuis t'as dans les bottes des montagnes de questions et tu t'interroges sur de nouveaux dons. Hein.

 
Free counter and web stats