samedi 10 mai 2008

La vie trépidante des intrépides canetons

J'étais parti faire une petite pause parce qu'il en faut quand même. Pas longue, juste un petit tour au Soleil.

Je m'arrête sur un pont, au dessus de l'Ill, à l'entrée de la Petite France.

C'est un endroit où l'écluse apporte une pression violente au courant, tout ça pour le bonheur des péniches. ça forme pleins de tourbillons, et donc je regardais ça pour me détendre, et les détritus qui flotte s'y rassemblent et forment une sorte de balet.

Pis là, au milieu de tout le bordel, je vois deux petits canards tout neufs qui luttent comme des bêtes, tellement qu'ils sont cons de pas se laisser emporter. Ils ont dû se faire piéger par l'écluse, paf, plus de maman.

Je les regarde un p'tit moment, puis je cours chez moi chercher mon appareil photo en espérant qu'ils y soient encore à mon retour.

Cinq minutes plus tard, c'est limite s'il fallait pas faire la queue pour le ticket et les pop corn.
Je commence à filmer, et tadadaaam, deux nouveaux héros en ville: Indianan Jean's, et Mac Gaillewersheim. Strasbourg n'a qu'à bien se tenir!
Le gens applaudissent, la population s'attendri, ma voisine et son sac Pimki n'en peuvent plus. film trop lourd, coupé en deux, à regarder sans trop de son, l'eau fait mal aux oreilles.

video video

Aucun commentaire:

 
Free counter and web stats